Henry Jacques Delpy est un peintre paysagiste de l’école de Barbizon comme son père dont il fut l’élève. Il s’engage très tôt dans la carrière artistique et se spécialise dans les paysages d’eau, en particulier des variations sur les bords de rivières. 
Ses œuvres sont marquées par l’influence de son père et de Charles-François Daubigny (1817-1878) : il peint des sous-bois empreints de mélancolie, des étangs, les bords de l’Oise, de la Seine et des paysages empreints de sensibilité et de silence.
Sa touche légère, rapide et transparente rappelle celle des impressionnistes. A la croisée de ce mouvement et de l’école de Barbizon, Delpy insuffle à ses toiles calme et sérénité. 
Les ciels et l’eau dont il rend la transparence avec maestria sont magnifiés par sa palette qui utilise une variété de couleurs inhabituelles et originales associées de manière inédite.
Il participa au Salon des Artistes Français, dont il devint sociétaire, ainsi qu’au Salon des Indépendants